Genesis.

Le profane interprète  deux mondes improbables dans leurs attachements se rapprochant pour cette unique fois par l’image.

Une irrévérence intentionnelle, une profanation ou l’interditne joue pas.

La grotte lieu de passage entre le visible et l’invisible, antonyme de la verticalité, le retour de l’esprit dans la matière.

La grotte et sa lueur en symbiose, tel le gardien des abîmes conserve le souffle de la vie contre l’obscurité et l’oubli.

La croix symbolique multiple de la relation spirituelle avec le corps par ampleur et exaltation mystique.

La croix, ascèse spirituelle, l’horizontalité définissant l’indéfinité des vivants, la verticalité, l’accession au suprême.

– O’drey 2018-2019.

Photographies et vidéos non libres de droits, veuillez me contacter pour tout renseignements.